Carte de l'ozone

Carte de répartition actuelle de l'ozone [ lire la suite ]

Taux d'ozone

La pollution de l'air participe à la survenue de l'infarctus

Une étude médicale, menée sur plus de 100000 personnes suivies durant une dizaine d'années, vient de conclure qu'une exposition chronique à la pollution de l'air joue un rôle dans l'incidence des maladies cardiovasculaires aiguës.

La circulation est un facteur principal de la pollution de l'air. © istockphoto.com/plherrera

On savait déjà, sur la base d’une grande étude de l'OMS consacrée au fardeau que représentent les maladies dans le monde (Global Burden of Diseases), que la pollution de l'air était responsable chaque année de plus de trois millions de décès. Et qu'on pouvait aussi lui attribuer 22% des années de vie perdues à cause des maladies cardiaques ischémiques (infarctus et angine de poitrine).

On pourra désormais ajouter qu'une exposition prolongée à une pollution de l'air riche en particules fines augmente le nombre de nouveaux cas de ces maladies coronariennes. C'est en tout cas la conclusion d'une immense analyse scientifique publiée récemment dans le British Medical Journal, sous la signature de pas moins de 45 chercheurs de toute l'Europe coordonnés par l'Université d'Utrecht (Pays-Bas). Elle a combiné les résultats de onze études européennes entreprises dans cinq pays, entre 1997 et 2007, sur plus de 100000 sujets n'ayant pas précédemment souffert d'un accident coronarien. [lire la suite]

Liens