Dictionnaire de la météo

Comment parler de climat à ses enfants

Certains écoliers âgés d’entre 6 et 11 ans ressentent une profonde angoisse face aux questions environnementales. Une poignée d’entre eux doivent être suivis par des pédopsychiatres

C’est surtout entre 6 et 11 ans que ces angoisses peuvent apparaître.

«A cause de la pollution, le monde va disparaître.» «Les marées noires sont responsables de la mort des oiseaux et des poissons. Quand il n’y aura plus d’animaux sur terre, il n’y aura plus d’êtres humains.» Telles sont quelques-unes des phrases exprimées par des enfants de 10 ans lors d’un atelier philosophique sur la thématique du climat organisé en 2018 dans une école romande. Les questions environnementales préoccupaient déjà de nombreux écoliers.

En 2019, les inquiétudes semblent encore plus marquées. Les cas restent marginaux mais certains enfants doivent consulter des psychologues ou des pédopsychiatres pour alléger leur souffrance.

«Angoisses normales et structurantes»
Face aux manifestations citoyennes, aux rapports alarmistes ou aux discours des parents, certains enfants sont angoissés et ressentent un stress chronique de fin du monde. Les discours «collapsologues» les effrayent. Ils présentent une profonde détresse qui va jusqu’à nuire à leur vie quotidienne. Le philosophe australien Glenn Albrech a inventé un nouveau terme, «éco-anxiété». [lire la suite]

lire