Préciser la météo

Réseau de mesure du pollen

MétéoSuisse exploite le réseau national de mesure du pollen. Celui-ci comprend 14 stations de mesure couvrant les principales zones climatiques et de végétation de la Suisse. Des stations de mesure additionnelles sont exploitées pour surveiller le pollen de l'ambroisie. Les données obtenues délivrent de précieuses informations pour les personnes allergiques.

Coupe transversale d’un capteur de pollen volumétrique. Le flux d’air est représenté par des flèches rouges, la rotation du cylindre par une flèche verte.

Les concentrations de 48 pollens différents sont mesurées sur chacune des 14 stations. Pour affiner le contrôle du pollen d'ambroisie, MétéoSuisse gère des stations supplémentaires au Tessin et à proximité de Genève, où des concentrations parfois élevées de pollen d'ambroisie sont enregistrées. 

Pendant la saison pollinique, les données de toutes les stations de mesure sont disponibles dès le mercredi de la semaine suivante. 

Mode de fonctionnement d'un capteur volumétrique de type Hirst

Chacune des stations de mesure est équipée d'un capteur volumétrique de type Hirst. Ce capteur aspire dix litres d'air par minute à travers une ouverture de 14 x 2 mm à l'aide d'une pompe. Derrière la fente d'aspiration tourne en 7 jours un cylindre recouvert d'une bande plastique enduite de silicone. Le pollen, de même que les autres particules présentes dans l’air, est projeté sur la bande et y reste collé. Chaque semaine, le cylindre est envoyé au centre d'analyse situé à Payerne. La bande y est découpée et montée en 7 préparations journalières : les pollens sont alors déterminés et comptés sous le microscope et les concentrations par mètre cube d’air calculées. [lire la suite]