L'index UV

Prévision de l'index UV (valeur maximale journalière) [ lire la suite ]

Indice UV

Blues hivernal ou vraie dépression ?

Chaque hiver, vous redoutez la grisaille et les jours qui raccourcissent. Est-ce pour autant une dépression saisonnière ? Les réponses de la Dre Hélène Richard-Lepouriel, médecin adjointe responsable de l’Unité des troubles de l’humeur.

Le blues hivernal est liée à la baisse de la luminosité.
PHOTO: ISTOCKPHOTO

Tout le monde est un peu déprimé en hiver. 

Faux. Chacun est plus ou moins sensible aux changements de luminosité. 10 % de la population souffre de quelques symptômes, comme par exemple de la fatigue et une baisse de l’humeur. On qualifierait plutôt ceci de « blues hivernal ». Par contre, 2 à 4 % de la population font une réelle dépression. A noter que les femmes sont les plus touchées, puisque 75 % des personnes concernées sont de sexe féminin.

La dépression saisonnière peut survenir à toutes les saisons.

Plutôt faux. Cette forme de dépression est liée à la baisse de la luminosité. Sous nos latitudes, c’est donc principalement en automne et hiver qu’elle survient. Si les mécanismes ne sont pas tous clairement identifiés, il y a un lien entre la lumière et la régulation de la mélatonine (l’hormone du sommeil). Chez certaines personnes, la baisse de lumière provoque une accumulation de mélatonine, ce qui entraîne une très grande fatigue. [lire la suite]

Liens