L'index UV

Prévision de l'index UV (valeur maximale journalière) [ lire la suite ]

Indice UV

De la vitamine D pendant la saison maussade

À l’heure actuelle, la recherche scientifique sur les vitamines se concentre très clairement sur la vitamine D. Au cours des 15 dernières années, le nombre d’études scientifiques portant sur la vitamine du soleil est passé de presque 1000 à 4000 par an. Mais qu’est-ce qui rend la vitamine D aussi intéressante et les sportifs doivent-ils y porter attention?

En hiver, le soleil est trop faible pour qu'on puisse produire de la vitamine D.

La vitamine D occupe une place particulière parmi les vitamines. En fait, à strictement parler, ce n’est pas une vitamine et ressemble plutôt aux hormones. Et il ne s’agit pas non plus d’une seule substance. La vitamine D comprend de l’ergocalciférol (vitamine D2) et du cholécalciférol (vitamine D3). Mais la raison principale pour laquelle la vitamine D occupe une place exceptionnelle au sein des vitamines se trouve ailleurs: l’être humain est capable de produire suffisamment de vitamine D au travers de sa peau, ce qui n’est le cas pour aucune autre vitamine.

Pas de vitamine D sans soleil

Afin de pouvoir produire de la vitamine D, notre peau doit être en contact suffisamment intense avec les rayons du soleil. Si vous passez trop peu de temps au soleil, que vous restez habillé au soleil ou que son intensité est trop faible, vous ne pourrez pas produire de vitamine D. À vrai dire, c’est grâce au soleil que nous pouvons créer suffisamment de vitamine D. Cependant, notre peur du cancer de la peau nous pousse de plus en plus souvent à éviter le soleil ou à nous badigeonner constamment de crème solaire. Mais il est connu depuis longtemps qu’une protection solaire de 8 suffit à empêcher la création de vitamine D. [lire la suite]

Liens