Poussières fines Suisse

Carte de répartition actuelle des poussières fines [ lire la suite ]

Qualité de l'air

Pollution atmosphérique: données actuelles sur MétéoSuisse [ lire la suite ]

Polluant

Mesures d'éviction des acariens

L'allergie aux acariens se manifeste le plus souvent sous forme de rhinite (inflammation de la muqueuse nasale avec obstruction nasale, écoulement, éternuements et démangeaisons)ou d'asthme.

Les acariens se trouvent souvent dans la literie.

Les acariens sont des animaux microscopiques, non visibles à l'oeil nu (0.1 à 0.5 mm) de la famille des araignées. Ils se trouvent dans les habitations. Leur présence ne traduit pas un manque d'hygiène ou de propreté, ils ne piquent pas et ne transmettent pas de maladie.

Les acariens préfèrent la chaleur, l'humidité et l'obscurité (comme le lit). Ils se nourrissent de squames de peau que chaque individu perd quotidiennement (la quantité de 0.5 à 1.5 mg de squames que l'individu perd par jour permet de nourrir plusieurs milliers d'acariens pour plusieurs mois). Le climat optimal pour la prolifération des acariens est une température d'environ 25° (17 à 32°) ainsi qu'une humidité de 75% (55 à 80%). Leur durée de vie est habituellement de 2 à 4 mois. Si l'humidité diminue en-dessous de 55%, les acariens meurent. C'est la raison pour laquelle les acariens meurent en automne dans les régions avec un climat sec et froid, comme c'est le cas en haute altitude. Bien que la plupart des acariens meurent au début de la période de chauffage (peu d'humidité), c'est alors que la quantité d'excréments accumulée est maximale. Les selles se dessèchent et se transforment en poussière. L'allergie aux acariens n'est pas seulement due aux acariens eux-mêmes (morts ou vivants), mais aussi aux selles qu'ils produisent (en moyenne plus de 20 selles par jour). [lire la suite]

Liens