Historical Weather

Find historical weather by searching for a city, zip code, or airport code. [ lire la suite ]

Donées climatiques

En Europe et au monde (version anglais). [ lire la suite ]

Météo & Savoir

Oxydes d’azote: L’air n’est pas encore assez propre

Les mesures prises dans le domaine de la protection de l’air ont porté leurs fruits. C’est ce que démontre, entre autres, l’étude épidémiologique SAPALDIA, qui analyse depuis plus de 20 ans les effets de la pollution atmosphérique sur la santé de quelque 9000 Suisses. Mais il reste beaucoup à faire.

La pollution provient surtout du trafic, des chauffages, des industries et de l' agriculture. © Urs Keller/Ex-Press

Alerte au smog hivernal, taux d’ozone dépassés en été. Lors des pics de pollution, les médias épinglent l’air pollué. Le reste du temps, les substances incriminées sont cependant toujours présentes dans l’atmosphère, à des concentrations variables selon les lieux et les saisons. Parmi elles se trouvent les oxydes d’azote (NOx), qui sont à l’origine de l’ozone, mais aussi du nitrate, coresponsable des surcharges en azote et des poussières fines. D’où proviennent ces composés? Les sources sont diverses: trafic, chauffages, industries et agriculture.

Cette pollution ne menace pas seulement la biodiversité et les écosystèmes, elle s’introduit également dans nos voies respiratoires et nos poumons. « Depuis les années 1990, les émissions de polluants atmosphériques liées à la circulation routière ont fortement diminué malgré la hausse du trafic. Et elles devraient continuer à régresser », se réjouit Richard Ballaman, de la section Qualité de l’air de l’OFEV. Ces progrès sont dus aux prescriptions sévères concernant les véhicules à moteur, aux normes relatives à la qualité des combustibles et des carburants ou encore à la promotion des transports publics. Parallèlement, les émissions des chauffages et des installations industrielles ont aussi été endiguées. [lire la suite]

______________________________________________

Que faire contre le rhume des foins?

Dans de nombreux cas, la fuite est le seul remède. Des prévisions sur la pollinisation paraissant dans les médias. Des renseignements téléphoniques et des applis sont également proposés. Par ailleurs, un calendrier de la pollinisation est disponible en pharmacie. En cas de forte pollinisation, toute personne allergique doit éviter les sorties en plein air les jours secs, ensoleillés et par grand vent, en particulier dans les prés et les champs.

Des lunettes de soleil protègent les yeux.

Activités de plein air

De préférence, pratiquer les activités de plein air le matin en ville, et plutôt le soir à la campagne, ou les jours pluvieux. La pollinisation est alors au plus bas. La pratique de sport en salle reste naturellement possible.

Portes et fenêtres

Garder les portes et les fenêtres fermées pendant les périodes de pollinisation dans la mesure du possible, et aérer brièvement, de préférence lorsque la concentration de pollen est la plus faible – à moins que vous n’ayez installé des filtres contre le pollen.

Ventilation de la voiture

Equiper le système de ventilation de la voiture d’un filtre à pollen (standard dans les véhicules nouveaux). [lire la suite]