Météo pour randonneurs

Informations actuelles sur les cols des Alpes. [ lire la suite ]

Qualité des plages vaudoises

Qualité de l'eau des plages - cartographie [ lire la suite ]

Températures de l'eau Suisse

Carte des températures d'eau [ lire la suite ]

Météo Monde sur l’OMM

Toutes les actualités par pays. [ lire la suite ]

Météo & Loisirs

Comment aider notre corps à s’adapter à la canicule?

Quels impacts a la chaleur sur nos organismes et comment y faire face?Tour d’horizon avec divers médecins des Hôpitaux universitaires de Genève et du CHUV de Lausanne

Il faut veiller à bien s’hydrater, y compris via les aliments.

Il suffit que le mercure grimpe pour que nos organismes se détraquent. Sommeil difficile, appétit en berne, médicaments devenant dangereux… Quels sont les effets sur le corps des vagues de chaleur? Et que faire? Le point avec des médecins romands.

L’appétit s’adapte tout seul

Faut-il privilégier glucides ou lipides, eau gazeuse ou plate, fromage ou dessert? A chaque épisode caniculaire, c’est la foire aux conseils – pas toujours avisés. Marie-Paule Depraz-Cissoko, diététicienne au CHUV, a une approche plus simple: «Mangez ce qui vous plaît.» Bannir les aliments gras? Inutile, «leur digestion ne génère pas plus de chaleur» que les autres. Les produits laitiers? Au contraire: «Un yaourt, c’est 70 à 80% d’eau; idéal pour ceux qui n’aiment pas les légumes.» [lire la suite]

______________________________________________

Combattre naturellement les mauvaises herbes : 5 conseils

Personne ne désire de mauvaises herbes dans son jardin. Celui qui les tient en échec suffisamment tôt dispose d'un réel avantage. Dans ce cas, pas besoin de recourir aux substances chimiques. Avec nos 5 conseils, vous lutterez plus rapidement et plus facilement contre les mauvaises herbes.

Sarcler régulièrement les mauvaises herbes lorsqu'elles sont encore au stade juvénile. Elles ne doivent en aucun cas se développer suffisamment pour être en mesure de fleurir et de former des graines.

Les mauvaises herbes ne reculent devant presque aucun potager ni aucune plate-bande. Le mouron des oiseaux, avec ses petites fleurs blanches, est par exemple particulièrement répandu. Il croît si rapidement que plusieurs générations se suivent en l'espace d'une seule année. Il se propage même en hiver, lorsque les températures avoisinent les zéro degré.  
 
Le galinsoge originaire d'Amérique du Sud est lui aussi très fréquent. Egalement nommé piquant blanc, il forme des fleurons jaunes avec une bordure blanche. Prenant racine de manière très lâche, il se laisse facilement arracher du sol. Le galinsoge peut aussi produire plusieurs générations en l'espace d'une année.
 
La dent-de-lion est difficile à extraire de son substrat en raison de ses fortes racines pivotantes. Elle forme rapidement des graines, transportées au loin par le vent. La plupart des mauvaises herbes sont de ferventes productrices de graines. Un simple mouron des oiseaux par exemple peut produire jusqu'à 15 000 graines. Bien que seule une modeste fraction de celles-ci germe en terre, un gros travail nous attend néanmoins. Il est en effet important de combattre les mauvaises herbes le plus tôt possible. [lire la suite]