Prévision pollinique

Centre d'Allergie Suisse [ lire la suite ]

Poussières fines Suisse

Carte de répartition actuelle des poussières fines [ lire la suite ]

L'index UV

Prévision de l'index UV (valeur maximale journalière) [ lire la suite ]

Informations polliniques à l'étranger

Liens utiles sur les prévisions polliniques ou les informations polliniques à l'étranger. [ lire la suite ]

Qualité de l'air

Pollution atmosphérique: données actuelles sur MétéoSuisse [ lire la suite ]

Météo & Santé

Le sport : bon ou mauvais pour l’immunité?

Les athlètes et les personnes pratiquant du sport ou une activité physique régulière sont en règle générale en meilleure santé, vivent mieux et plus longtemps, ce sont des faits bien établis. Leur niveau de condition physique fournit une relative protection contre les maladies chroniques, la perte fonctionnelle et cognitive liée à l’âge, ET contre les infections (virales en particulier).

On peut faire du sport pour fuir le virus!

C’est bien évidemment ce dernier point qui nous occupe prioritairement et urgemment. Que faire en période de pandémie de coronavirus, et de confinement relatif? Dans cette première partie, je vais résumer les liens connus entre l’exercice et l’immunité.

Avant toute chose, je ne suis ni immunologue, ni virologue spécialisé, mais je vais tenter de résumer simplement ce que les experts du domaine de l’immunologie et de l’exercice ont découvert ces 30 dernières années. Pour ceux qui veulent consulter les sources, veuillez trouver les références en bas de page.

Dès les années 80, plusieurs observations ont été faites sur une augmentation des cas d’infections virales des voies aériennes supérieures (les “rhumes”) chez les personnes qui s’entraînaient intensément pour une compétition type marathon, ou dans les semaines immédiates après la course. Ceci a déclenché un intérêt croissant chez les chercheurs. [lire la suite]

______________________________________________

En voiture et en vélo pendant la crise du coronavirus - questions et réponses

En cette période de confinement, nous restons principalement à la maison. Mais lorsqu'il est nécessaire de se déplacer, des questions sur la mobilité peuvent survenir.

Le Dr.med. Serena Barberis, Medical Officer TCS.

Quelles précautions faut-il prendre pour sa santé lors des déplacements ?
 
Le Dr.med. Serena Barberis, Medical Officer TCS, répond à vos questions les plus fréquentes autour des déplacements, que ce soit en voiture ou à vélo.
 
Il est important de souligner que ces conseils sont généraux. Chacun doit évaluer sa propre situation et prendre les précautions qui le concernent personnellement, en particulier ceux qui appartiennent à des groupes à risque. Nous vous conseillons également de vous renseigner auprès des autorités cantonales sur les mesures en vigueur dans votre lieu de résidence, car il existe des différences cantonales.
 
Puis-je encore être mobile malgré le coronavirus ?
Pour minimiser au maximum les risques d’infection en cette période de crise liée au coronavirus, il faudrait rester au maximum à l’intérieur et sortir de chez soi aussi rarement que possible. Celui qui doit malgré tout sortir devrait éviter autant que possible les trajets en transports publics et privilégier les déplacements à pied, en vélo ou en voiture. [lire la suite]

Liens