Carte de l'ozone

Carte de répartition actuelle de l'ozone [ lire la suite ]

Taux d'ozone

Smog hivernal

Ne vous y trompez pas ! Ce que vous croyez être du brouillard en plaine est en fait du smog hivernal, généré en grande partie par les poussières fines.

Ce n'est pas de brouillard, c'est de smog hivernal.

Dans une situation d’inversion hivernale, l’air stagne au même endroit pendant des jours, et le manque de vent empêche tout échange avec des masses d'air plus propres situées à haute altitude. Les polluants s'accumulent de ce fait dans les couches d'air proches du sol. La pollution peut alors devenir désagréable et néfaste pour votre santé.

Formation du smog hivernal

Une situation de haute pression stable accompagnée d’un échange d’air vertical réduit favorise l’apparition de particules fines (PM10). La température des couches atmosphériques supérieures est alors plus élevée, car l’air froid reste dans les couches inférieures. Les polluants qui se forment au-dessous d’une telle couche d’inversion ne peuvent s’en échapper. [Lire la suite]

Liens