Dictionnaire de la m?t?o

Les faiseurs de pistes défient l’hiver sans neige

A Villars, une vingtaine d’employés fabriquent chaque nuit des pistes de ski malgré le manque d’or blanc. Un accomplissement qui permet de faire travailler 2000 personnes.

Nicolas Marclay arrime le câble à l'ancrage planté au sommet du Grand Chamossaire. Image: Chantal Dervey

Depuis plus de cinq ans, décembre se vit pratiquement sans neige à Villars (1260 à 2200 mètres). 2016 ne fait pas exception. L’œil doux et pétillant, Oscar Bonzon raconte ce début de saison: «Nous avons commencé à préparer les pistes à la mi-novembre. Là, il y a eu beaucoup de neige, mais c’était trop tôt. Ensuite, nous avons eu 10 jours consécutifs de fœhn, ce qui est très rare, et tout a fondu.» Le responsable du manteau neigeux pour la station de Villars-Gryon semble en avoir marre des hivers verts qui impliquent beaucoup plus de travail: «C’est infernal!»

 Mais l’équipe chargée de peindre la montagne en blanc pour le plaisir des clients skieurs ne se décourage pas. Bien au contraire. Chaque jour, ou plutôt chaque nuit, comporte son défi: répartir le peu de neige disponible avec suffisamment de science pour rendre les pistes agréables. «Ce job ne peut pas être qu’un job alimentaire», poursuit Oscar Bonzon. Damer les pistes, c’est compliqué et il faut avoir la passion du ski pour comprendre le sens de ce que l’on fait. [Lire la suite]

lire