Préciser la météo

«Les polluants qui affectent la qualité de l’air sont émis en Suisse»

Le vent joue un rôle crucial dans la dispersion de la pollution. Etudier les courants d’air nous apprend encore à identifier les situations critiques pour prendre des mesures efficaces. On découvre, par exemple, que la plupart des polluants ne nous arrivent pas de l’étranger.

Le vent a une influence directe sur la qualité de l'air.

Le vent n’est certes pas responsable de la pollution, mais il joue un rôle crucial dans sa dispersion, et, de ce fait, il influence directement la qualité de l’air. A cet égard, «les conditions les plus critiques sont celles où l’on a des vents faibles», souligne Jean-Michel Fallot, maître d’enseignement et de recherche à l’Institut de géographie de l’UNIL.

Un autre cas délicat est celui des situations anticycloniques accompagnées d’un ciel clair, qui favorisent l’accumulation d’air froid, lourd et stable dans les vallées et les dépressions. «Les polluants se trouvent alors piégés dans cette couche d’air. Le phénomène est encore plus important en hiver, car les nuits sont plus longues et le refroidissement plus important. Il peut donc ainsi persister plusieurs jours.» [lire la suite]