L'index UV

Prévision de l'index UV (valeur maximale journalière) [ lire la suite ]

Indice UV

Lutter contre la dépression saisonnière!

Vous vous sentez abattu, affaibli et déprimé? Vous devriez alors suivre le conseil des spécialistes: faites-vous plaisir!

Quand les feuilles tombent, la dépression saisonnière arrive...
(© pixabay.com)

Dès que les premières nappes de brouillard se traînent sur le Plateau à la fin de l’automne, les journaux et les magazines se remplissent de bons conseils contre le blues hivernal, le cafard de novembre ou la dépression automnale. On trouve de nombreux termes pour qualifier cet état dans lequel le moral est dans les chaussettes et on rumine des idées noires. Les personnes touchées se sentent tristes, sans énergie et sans force. Les symptômes commencent en automne et disparaissent au printemps.
 
Jours courts coupables 
Le manque de lumière est responsable de cette dépression. En hiver, le soleil luit plus tard le matin et se couche plus tôt le soir. Les personnes qui travaillent à l’intérieur ne le voient souvent pas de la journée. Le déficit de lumière peut déséquilibrer l’horloge interne. Or, la lumière et l’obscurité déterminent la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, et de sérotonine, un neurotransmetteur. Cette dernière influence la vie psychique. Dans le langage populaire, la sérotonine est connue sous le terme d’«hormone du bonheur». En hiver, il y a davantage de mélatonine et moins de sérotonine en circulation dans le corps durant la journée. Les personnes qui sont sensibles se sentent alors fatiguées et souhaiteraient entrer en hibernation. Tout comme de nombreux animaux le font. [lire la suite]

Liens